Nos impressions

 

Les rencontres (nous ne parlerons pas des animaux Coquin )

Durant cette première partie du voyage, nous avons rencontré et échangé avec un grand nombre de personnes.

Des voyageurs qui n'étaient là que pour quelques semaines.

Des gens qui ont tout abandonné pour fuir le rythme effréné de l'Europe. Nous prenons effectivement conscience à quel point nous sommes des acharnés du travail chez nous...

Et bien évidemment des Québecois. Ils sont extrêmement serviables (l'hôtesse d'une auberge nous a fait notre lessive, ...). Nous prenons vite goût à leur accueil chaleureux, à leur manière de considérer la vie en prenant le temps de faire les choses. Pour nous, ce climat de confiance et d'entraide est très enviable.


Le Québec en octobre

Le choix de cette période est discutable pour visiter le Québec. Beaucoup d'activités touristiques sont closes en dehors de la haute saison (certains musées, campings, même une partie du parc de la Gaspésie était fermée pour permettre aux caribous de se reproduire en toute tranquillité Surpris).

Personnellement, cela ne nous a pas gênés, puisque nous avions ciblé notre voyage sur les parcs naturels. C'était si agréable de se promener dans ces sites sans croiser des milliers de touristes, nous avions vraiment l'impression d'être seuls au monde.

De plus, nous avons pu contempler la beauté des couleurs automnales, et ça, ça vaut vraiment la peine. Il nous arrivait souvent de penser, en revisionnant nos photos le soir, que les gens ne croiraient pas qu'elles reflètent la réalité.

 

Finalement, nos deux idées les plus saugrenues qui ont surgi durant ce mois :

- Pascal : "J'aimerais adopter un lynx comme animal domestique..."

- Sindy : "Ce serait cool d'avoir une cuillère dans le couteau suisse..."